Réponses aux questions et objections

Réponse aux principales questions et objections

- Ce que le Réseau propose, chacun peut le faire soi-même

- Les rencontres préconisées par le Réseau ne serviront à rien, ce sera des monologues stériles

- Les gens ne resteront pas au Réseau, une fois qu’ils auront trouvé ce qui leur convient véritablement à Cela a effectivement été le cas, notamment pour certains réseauteurs de Dijon. Mais ce n’est pas un problème !

- Le Réseau existe déjà : c’est les Bistrot-Philo

- Le Réseau n’a pas de but clair

- Pourquoi utiliser le terme de « Réseau » ? Que révèle-t-il sur la structure en question ?

- Quel type de gens rassemble le Réseau ? à

- Que pourrait devenir le Réseau en prenant de l’expansion ? Que pourrait-il organiser ? à Des débats méthodiques ; le soutien à des initiatives visant à aller dans le même sens de tolérance active etc. Le Réseau Connexions.

- Qui est « derrière » le Réseau ? Quel est son « véritable but » ?

- Le Réseau existe déjà : c’est les SEL

- Le Réseau existe déjà : c’est Internet

- Le Réseau existe déjà : c’est une Communauty sur le net

- On peut discuter avec tout le monde sauf les pervers et les gens de mauvaise foi

- Le Réseau est démobilisateur

- Les réseauteurs sont des consommateurs d’expériences

- Il faut être riche pour participer au Réseau

- Le Réseau est un groupe de bobos, distants et qui s’amusent (objection d’ Eric L.)

- Je n’ai pas le temps, il ne faut pas parler mais agir

- Il y a le risque de dérives sectaires dans le Réseau

- Si je m’intéresse à un sujet, il existe des groupes spécialisés qui y travaillent, je n’ai pas besoin du Réseau